2014年春夏新作 プラダ バッグ
       
Baltimore Ravens Jerseys
ダコタ バッグLe Condroz
Les brèves
Actu nationale
Les communes
Les commerçants
Agenda
Forum
Chat
Horoscope
 
ビジネスバッグTourisme
Numéros utiles
Cartographie
Où manger ?
Où se loger ?
A voir
Album photos
Que faire en Belgique ?
 
Mailing-list
 
Jeunes
WallPaper
Jeux vidéos
Cinéma
Astuces PC
Que faire ?
On y était !!
Humour
Sms
Logos et sonneries
Canular d'enfer par GSM
Répondeurs GSM
 
Shopping
Shopping régional
DVD
Musique
Logiciels
Jeux vidéos
Livres
Autres
 
Les annonces
Les petites annonces
Les autos/motos
Les jobs
 
Votre internet
Equipez-vous
E-mail
Hébergement
Téléchargements
Création de sites
Aide
 
Pub et partenaires
Vos bannières
Vous promouvoir ici
Nos partenaires
Devenez partenaire
Contactez-nous
 
Annuaire commercial :     où :     
Partenaires
Votre site ICI ...
Rechercher une brève :

Devenez reporter local et informez les visiteurs du site en ajoutant vos brèves.
Administration sécurisé
Boni à Nandrin
par condroz.be
18/12/2008

NANDRIN Le budget communal de Nandrin est en léger boni mais la taxation a légèrement augmenté. La décision avait été prise au début de l'année. Les effets se laisseront ressentir dès 2009.

Le budget nandrinois prend en compte les différents axes du programme qui avait été élaboré en début de législature pour le groupe UPN. À l'ordinaire, 10.000 € sont prévus afin d'améliorer le fonctionnement de l'administration et ce, comme le demandait le ministre de la Fonction publique, Philippe Courard, lorsque le bourgmestre, Joseph Nandrin, a été reconnu coupable d'utilisation abusive de matériel et de personnel communal.

Quant aux recettes , elles resteront semblables à celles de 2008. Au niveau de l'extraordinaire, une infrastructure sportive, orientée vers le football, sera construite. La Région wallonne interviendra à hauteur de 1.200.000 €. La commune dépensera, quant à elle, 800.000 € pour mener à bien ce projet qui est à l'étude depuis de nombreuses années.

  Réagissez à la brève !

Le Condroz pris dans la spirale
par condroz.be
24/11/2008

CINEY Six éoliennes à Sovet, trois à Reux, six à Pessoux, trois à Maffe, huit à Bonsin, trois à Hogne : un vent favorable souffle dans le Condroz visé par les projets éoliens.

Ce foisonnement donne le tournis aux opposants, qui redoutent d'être progressivement encerclés par les éoliennes. Cette crainte de la covisibilité (le fait d'apercevoir plusieurs parcs distincts d'un même endroit) est palpable à Pessoux, où l'enquête publique pour six éoliennes en bordure de N4 a débuté ce 22 novembre.

L'opposition à ces projets est vivace. C'est le cas de Vent de raison ou l'Association pour la défense des sites et vallées du Namurois (ADVSN). Ces groupements reprochent aux autorités régionales un manque de vision d'ensemble dans l'attribution des permis. Avec à la clé une déstructuration des paysages.

L'ADVSN a d'ailleurs souhaité "que pour les régions sensibles sur le plan paysager et sur l'avifaune, comme le Condroz, un moratoire soit décrété tant qu'une planification concernant ces espaces n'est pas réalisée par le gouvernement wallon ". A l'inverse, certains voient d'un bon oeil cette déferlante de projets éoliens. Comme l'échevin cinacien Patrick Dupriez (Écolo).

Pour ce dernier, avoir trois projets en concurrence sur le territoire de la seule commune de Ciney (Pessoux, Sovet et Reux), c'est une aubaine.

  Réagissez à la brève !

Bagarres à tous les étages
par condroz.be
10/11/2008
HUY Loin derrière les Super2000 et les meilleures WRC, les autres catégories n'ont pas manqué d'intérêt. En Gr. N, cinq pilotes étaient ainsi regroupés en moins de trente secondes après la première journée. Bertrand Grooten perdait le bénéfice d'un excellent début de course avec la Subaru N14 de chez BMA en laissant s'échapper une minute dans le dixième chrono. Après un bref intérim de David Bonjean, c'était Gilles Schammel qui s'emparait de la tête pour son premier rallye avec la Subaru WRX du team Syms, pour moins de 4 secondes devant Grooten. Retardé par une crevaison, Olivier Collard remontait Matton et Lhonnay. En GT, Chris Van Woensel a dominé la première journée malgré une sortie de route. La 2e position est occupée actuellement par Claudie Tanghe, sur la Porsche 996 GT3 aux couleurs de Geko. Dans le gang des 2 roues motrices, Kris Princen, 8e, réalise de nouveau une démonstration avec sa Renault Clio R3. Avec sa Citroën C2-R2 Max, Bruno Thiry a dominé en début de course Sébastien Ogier, qui réagissait cependant pour revenir sur les talons de son équipier. Avec moins de 4 secondes entre eux, la bagarre va être chaude aujourd'hui.
  Réagissez à la brève !

Du nouveau au château
par condroz.be
10/11/2008

HUY Les absences de l'échevin amaytois Luc Mélon (Ecolo) aux réunions de l'ASBL de gestion du château de Jehay provoquent son remplacement.

Le point figure à l'ordre du jour du conseil communal du 12 novembre prochain et devrait y être voté.

Le PS amaytois fustige les absences répétées de l'échevin.

"N'est-il pas le vice-président de cette association importante pour le développement touristique de la commune ? Il semble, et c'est le moins que l'on puisse dire, que Monsieur Mélon ne soit pas très assidu aux réunions de cette association. Il n'a été présent qu'à 4 des 16 rencontres organisées de mars 2007 à septembre 2008", expose l'opposition socialiste.

Ce n'est pas la première fois que cette ASBL fait parler d'elle. Déjà en début de législature, le groupe PS avait dénoncé la nomination de deux représentants de la majorité pour siéger à l'ASBL de gestion du château de Jehay.

Le PS avait droit à avoir un représentant. Le ministre wallon en charge de la tutelle sur les communes Philippe Courard avait d'ailleurs cassé cette décision.

Un représentant de l'opposition avait donc pu rejoindre le conseil d'administration de cette ASBL.

  Réagissez à la brève !

Deux records mondiaux à Sydney
par condroz.be
28/10/2008

SYDNEY Deux records mondiaux en petit bassin ont été battus à l'occasion de la 3e étape de la Coupe du Monde en petit bassin. L'Australien Robert Hurley a couvert le 50 dos en 23.24. L'ancien record était la propriété de l'Allemand Thomas Rupprath (23.27 à Vienne en 2004). L'autre record a été battu par l'ex-Monténégrin Matt Jankovic, désormais australien. Il a nagé le 50 pap en 22.50, soit 10 centièmes de mieux que le Brésilien Kaio Almeida (22.60 à Rio en 2005). Comme à Rio et à Durban, le champion olympique du 1.500, le Tunisien Oussama Mallouli a fait une razzia. Il a remporté six courses en deux jours à Sydney. Prochain rendez-vous en CM : Singapour début novembre.

Chez nous, on retiendra que le retour, le temps d'un week-end, de Yoris Grandjean lui a permis de remporter le GP du Bourgmestre à Huy. Le Liégeois a, entre autres, nagé le 100 libre en 50.85. Au GP des BDB à Bernissart, la Mouscronnoise Fanny Lecluyse a de nouveau amélioré son chrono du 200 brasse, le portant à 2.31.95, le matin en séries (elle n'a pas disputé la finale). Elle s'est aussi imposée sur 400 libre (4.22.07).

  Réagissez à la brève !

Poursuivi pour avoir frappé ses trois dernières compagnes
par condroz.be
28/10/2008

HUY Devant le tribunal correctionnel de Huy, un homme âgé d'une trentaine d'années a dû s'expliquer de coups et blessures. L'homme est poursuivi pour avoir frappé ses trois dernières compagnes.

Fou de rage après une soirée, il était rentré au domicile conjugal et avait tenté d'étrangler l'une de ses concubines. Des marques ont été retrouvées sur le cou de cette dernière. Après un repas entre amis, il a tenté d'étouffer sa nouvelle compagne.

La dernière a, quant à elle, reçu des coups. Car après une dispute, elle avait refusé de "se mettre au lit à poil", comme le lui avait ordonné son compagnon.

"Si tu veux qu'on reste ensemble, tu as trois minutes !", lui avait-il lancé. Après s'être séparé de celle-ci, le prévenu n'a rien trouvé de mieux à faire que de lacérer les vêtements de la jeune femme. "Je les avais payés. Je ne vois pas pourquoi je devrais les rembourser", a-t-il expliqué en guise d'excuse au tribunal.

Si le parquet a décidé de poursuivre, c'est à cause de la multiplicité des faits. Pourtant, il existe un fil conducteur à ces scènes. À chaque fois, le prévenu était en état d'ivresse et, à chaque fois, il a tenté de se poser en victime. "Je sais que je n'aurais pas dû lever la main mais elles me provoquaient", a-t-il expliqué au tribunal.

Outré par cette attitude, le parquet a requis 18 mois de prison. "Cette personne fait preuve d'une immaturité affective totale. Ce Monsieur considère les femmes comme des objets", a tenté de démontrer le substitut en charge du dossier. "Vous avez un problème et il faut vous faire soigner. Vous êtes un dangereux, vous êtes un malade dangereux", a-t-il ajouté.

Le jugement est attendu le 20 novembre prochain.

  Réagissez à la brève !

Le compte à rebours est lancé
par condroz.be
28/10/2008

HUY Rendez-vous incontournable des amateurs de puzzles, la 23e édition des 24 heures puzzle de Belgique s'est ouverte samedi dès 15 h au marché couvert de Hannut. 110 équipes belges mais aussi françaises s'y affronteront jusqu'à ce dimanche 15 h.

Le principe de la compétition est simple, dès le lancement des hostilités chacune des 110 équipes reçoit un premier puzzle.

À quatre autour de la table, les joueurs s'attellent à se répartir la tâche. Chacune des formations possède sa propre technique. Certains se partagent les pièces par couleur, d'autres préfèrent commencer à trier le futur contour de la réalisation.

Cafés et biscuits et même sacs de couchage font partie de l'équipement des équipes qui se sont entraînées à passer des nuits blanches.

Voici vingt-trois ans que les puzzleurs, amateurs ou quasi-pro, acharnés ou touristes, novices ou expérimentés, se retrouvent le dernier week-end du mois d'octobre, au Marché couvert de Hannut, pour un grand rassemblement sur fond de compétition et de convivialité.

Imaginée au début pour financer le lancement de projets sociaux à destination de personnes vivant avec un handicap, la manifestation a dépassé cette phase de démarrage pour soutenir aujourd'hui le fonctionnement et le développement de ses services.

Si au départ la manifestation accueillait encore des amateurs, il n'est aujourd'hui plus question d'y arriver sans un minimum d'entraînement.

La barre est placée très haut et chaque année les participants espèrent y décrocher un record du monde. Lors de la 20e édition, une des équipes présentes était parvenue à assembler 16.417 pièces et avait vu figurer son nom dans le livre des records.

Mais au-delà de la compétition, les 24 heures puzzle sont aussi un rendez-vous placé sous le signe de la solidarité. Le but poursuivi est de récolter des fonds pour permettre aux personnes atteintes de déficience physique et mentale d'améliorer leur quotidien.

  Réagissez à la brève !

Le SAS de Huy menacé
par condroz.be
23/10/2008

HUY Un appel au secours est lancé par ceux qui, chaque jour, viennent en aide aux enfants. Ils manquent de moyens et craignent de voir leur service fermer ses portes. Les travailleurs du Service d'accrochage scolaire (SAS) de Huy recevront uniquement une partie de leur salaire pour ce mois d'octobre.

Treize jeunes en décrochage scolaire sont actuellement pris en charge par ce service. Il n'est pas certain qu'ils puissent toujours y être accueillis après les congés de Toussaint. Les retards de paiement de la Communauté française, combinés à l'obligation d'avancer 20 % des montants des subventions, mettent actuellement le SAS de Huy dans l'impossibilité de payer les salaires et les charges. Il faudrait, dans ce système, que le SAS dispose d'une trésorerie de plus de 50.000 € pour faire face aux paiements irréguliers de la Communauté française.

Actuellement, le service est dans l'attente d'une subvention. Depuis le 1er octobre, 80 % de la subvention devaient être versés au service. Malgré de très nombreuses interpellations, le SAS n'a même pas obtenu une lettre d'escompte permettant d'engager les fonds à recevoir. Il ne voit rien venir.

Reste que les services d'accrochage scolaire ne sont toujours pas agréés même s'ils sont subventionnés depuis 2001 par la Communauté française. Ils attendent un décret qui devrait venir pérenniser les services.

  Réagissez à la brève !

HUY
par condroz.be
23/10/2008
Lundi matin vers 6h30, le conducteur d'un semi-remorque qui descendait la N 684 a été victime d'un accident spectaculaire. Peu avant le rond-point de Tihange, son camion est allé mordre l'accotement herbeux. Le véhicule s'est couché sur le flanc et sa cargaison de pierres s'est répandue sur le bas-côté de la route. L'accident n'a pas fait de blessé. La circulation a dû être déviée jusqu'à 10h30.
  Réagissez à la brève !

Comparaison n'est pas raison
par condroz.be
23/10/2008

HUY Les panneaux "réservé prison" qui limitent le stationnement devant l'établissement pénitentiaire de Huy n'ont toujours pas été enlevés.

"Cela devrait être fait", explique l'échevine de l'Urbanisme, Isabelle Lissens. "J'en ai parlé avec le directeur et je pense qu'il a compris la situation."

"Les places de parking ne sont nullement squattées par le personnel. Ce parking est mis à la disposition de tous les usagers de la prison", rétorque pourtant le directeur de la prison.

Car s'il assure avoir eu une autorisation informelle pour limiter le parking devant la prison aux usagers de la prison, cette autorisation n'a jamais fait l'objet d'une délibération du conseil communal.

Pas comme la police

Les panneaux seront donc enlevés comme prévu afin de rendre ces espaces de parking aux Hutois.

"J'attire votre attention sur le fait que la situation est exactement la même que sur le parking d'un hôpital ou des services de police dans le seul but d'offrir un service de qualité à tous les usagers de l'institution", explique le directeur de la prison.

"On ne peut en aucun cas comparer cette situation avec celle de la police", surenchérit Isabelle Lissens.

"Les policiers ont besoin d'emplacements de parking pour garer leurs véhicules et être rapidement en mouvement en cas d'interventions urgentes. Par contre, à la prison, il n'y a pas cette nécessité. Les fourgons entrent dans la cour", explique-t-elle. Pour l'échevine hutoise, comparaison n'est donc pas raison !

Le personnel pénitentiaire qui se garait juste devant son lieu de travail devra, dès l'enlèvement des panneaux limitatifs, se garer où il trouvera de la place, là ou ailleurs et ce, finalement comme n'importe quel Hutois.

  Réagissez à la brève !

Il tente de bouter le feu à un combi
par condroz.be
23/10/2008

HUY "Ça aurait pu être bien plus grave", souffle le substitut de garde au parquet de Huy. Ce dernier a été avisé samedi matin d'une tentative d'incendie plutôt insolite. Un jeune homme de 22 ans a été interpellé devant l'hôtel de police de Huy, situé rue de la Résistance, alors qu'il tentait de bouter le feu à un combi de police.

Saoul, le jeune homme était à genoux à côté d'une voiture de police stationnée sur l'un des emplacements qui font front aux bureaux du commissariat. L'individu avait chiffonné des papiers et les avait placés sous une des roues du véhicule. À l'aide d'un briquet, il était occupé à tenter de bouter le feu.

Il était 8 h, l'heure du changement de garde, lorsqu'un policier qui venait prendre son travail s'est rendu compte du manège suspect. Le policier est parvenu à interpeller l'incendiaire avant que ce dernier ne boute le feu.

Il s'est avéré que ce Hutois était complètement ivre. Il a passé la journée en cellule afin de se dégriser avant d'être présenté au magistrat de garde. Un procès-verbal a été rédigé pour tentative d'incendie volontaire.

L'incendiaire, qui n'avait pas froid aux yeux, n'est pas connu des forces de l'ordre. Le magistrat de garde a donc décidé de ne pas demander qu'un mandat d'arrêt soit délivré. Le candidat incendiaire devra cependant s'expliquer de cette tentative d'incendie devant le tribunal correctionnel de Huy et ce, dans le cadre d'une procédure accélérée.

L'audience est prévue le 20 novembre prochain. En attendant, on ignore toujours les raisons qui ont poussé ce jeune homme à tenter de mettre le feu à une voiture de police stationnée devant le commissariat.

  Réagissez à la brève !

Lizin obligée de suivre la tutelle
par condroz.be
16/10/2008

HUY Les mauvaises langues disaient que rien ne pouvait faire plier la Dame de Huy, rien ni personne, ni même le ministre de tutelle Philippe Courard.

Ce dernier a pourtant, en l'espace de quelques jours, rendu deux décisions qui donnent raison à l'opposition hutoise. Elles concernent toutes deux le Centre hospitalier hutois (CHRH), un hôpital dont la ville est l'actionnaire majoritaire et qui est terni par un dossier de vols et de détournements.

Lundi, une lettre est arrivée sur le bureau de la bourgmestre de Huy. Elle émanait du ministre de tutelle. Ce dernier lui faisait part de son obligation de voter sur un point proposé par l'opposition qui jusque-là n'avait jamais été mis au vote par la bourgmestre de Huy. Cette dernière avait juste accepté de le mettre au débat. Pour l'opposition qui avait introduit un recours après le conseil du 8 septembre dernier, il s'agissait, en déposant ce point, de permettre au collège de se porter partie civile dans le dossier CHRH afin d'avoir accès aux pièces.

Ne voulant pas désobéir au ministre Courard, Anne-Marie Lizin a fait voter le point. Il a été approuvé. La surprise réside dans le fait que certains membres du PS, en plus des dissidents, ont voté avec l'opposition. La bourgmestre s'est quant à elle abstenue. Au PS, certains craignaient de voir la dissidence apporter son soutien à l'opposition. En permettant aux fidèles de la bourgmestre de voter "oui" ou de s'abstenir, la cassure qui devait se manifester dans les rangs du PS n'a pas été apparente.

Le ministre Courard a aussi écrit à la direction de l'hôpital afin de lui rappeler la nécessité pour elle de laisser les administrateurs de l'opposition avoir accès au dossier.

Depuis un an, ces derniers en tant qu'administrateurs réclament l'accès aux pièces, notamment à celles qui concernent des dépenses effectuées à partir de cartes de crédit et de cartes de carburant.

Vendredi, les administrateurs de l'opposition, forts de la décision rendue par le ministre, se rendront pour la énième fois au CHRH.

La bourgmestre de Huy a été contrainte à voter sur le CHRH. Elle n'a pas voulu s'opposer à la tutelle. Reste que, malgré ce vote, il n'est pas certain que la ville se porte partie civile.

  Réagissez à la brève !

Vers la consultation des pièces du CHRH ?
par condroz.be
9/10/2008

HUY Ils ne sont pas décidés à lâcher le morceau. Ils, ce sont les administrateurs du CHRH, ceux de l'opposition qui, depuis plusieurs mois, remuent ciel et terre pour avoir accès aux pièces relatives aux dossiers de vols et de détournements qui pèse sur l'hôpital de Huy.

Forts de la prise de position du ministre Courard, les administrateurs tenteront une nouvelle fois de consulter ces pièces le 17 octobre prochain. S'ils ont plus d'espoir d'obtenir ce qui les fait courir, c'est parce que le ministre en charge de la Fonction publique avait prononcé le 30 septembre dernier une phrase qui leur a donné du cœur à l'ouvrage.

"J'estime qu'au regard du dossier étudié par mon administration, les administrateurs doivent avoir accès aux pièces demandées", avait déclaré le ministre en séance publique du Parlement wallon.

Les administrateurs Ensemble ont donc écrit à Pierre Tilkin, le président de l'hôpital, afin de lui faire part de leur visite prochaine.

"Nous vous demandons donc de vous plier à l'avis de la tutelle et de nous donner enfin accès aux pièces que nous réclamons depuis près d'un an. Afin de faciliter au maximum le travail des employés administratifs du CHR de Huy, nous vous demandons dans un premier temps de nous faire préparer les documents dont les références figurent en annexe", avisent les administrateurs dans ce courrier.

Au niveau de la direction de l'hôpital, aucune décision n'a encore été prise. "Nous attendons de recevoir un courrier du ministre pour connaître sa position. Les seuls éléments que nous avons en notre possession à propos de la position du ministre, nous les avons par la presse. Pierre Tilkin prendra sa décision lorsque le ministre nous aura fait part de sa position", explique Jean-François Ronveaux, le secrétaire général de l'hôpital.

Quoi qu'il en soit, les administrateurs seront au rendez-vous. En cas de nouveau refus, ils n'hésiteront pas à en aviser une nouvelle fois la tutelle.

  Réagissez à la brève !

La piscine rouverte mercredi
par condroz.be
9/10/2008

HUY 100.000 € ont été nécessaires pour apporter un coup de neuf à la piscine de Huy. Fermé depuis début août, le bassin de natation sera à nouveau accessible à partir de ce mercredi.

L'entrepreneur a respecté les délais qui lui étaient octroyés. Les services de la ville ont maintenant pris le relais pour récurer de fond en comble les installations et pour remplir le bassin d'eau.

Durant l'été et le mois de septembre, l'ensemble des sanitaires a été remplacé. Toilettes, éviers et douches devenus désuets ont été mis à la retraite au profit de nouveaux sanitaires. C'est là le poste principal de ces travaux qui touchent à leur terme.

Des travaux préparatoires à un autre chantier ont aussi été réalisés. Il s'agit de la pose de nouvelles canalisations qui permettront d'amener de l'eau plus chaude dans la pataugeoire réservée aux enfants.

De menus travaux ont aussi été réalisés. Coups de peinture, remplacements de pavés et rejointoiements ont aussi participé à la rénovation de la piscine.

Quant à la cafétéria, elle a aussi bénéficié d'un bon nombre de rénovations afin de répondre aux normes en vigueur. Inaugurée dans les années 70, la piscine de Huy avait déjà bénéficié l'année dernière d'une première phase de rénovation.

Dans une optique d'économies d'énergie, de nouveaux châssis avaient été placés et une pompe à chaleur installée.

  Réagissez à la brève !

WANZE
par condroz.be
9/10/2008
Ce lundi, des individus se sont fait passer pour des pompiers volontaires à Wanze. Ils vendaient divers objets en faisant croire qu'ils tentaient de renflouer les caisses de leur amicale. Les pompiers de Huy ont reçu plusieurs coups de téléphone de personnes inquiètes. Les soldats du feu tiennent à préciser qu'ils ne font pas de porte-à-porte.
  Réagissez à la brève !

NANDRIN
par condroz.be
9/10/2008
Durant le week-end, des voleurs se sont introduits dans une maison de la rue d'Esneux. Ils y ont dérobé un ordinateur portable et des bijoux. La police du Condroz mène l'enquête.
  Réagissez à la brève !

Ça va bouger à Huy ce week-end
par condroz.be
6/10/2008

HUY Huy, la ville qui bouge ! Jamais sans doute ce slogan n'aura pris autant de sens qu'en cette période morne du début d'automne. Après les soldes et les fêtes de fin d'année, Huy innove.

Alors que les nouvelles collections sont maintenant arrivées dans les boutiques, la fédération des commerçants a décidé de permettre aux magasins d'ouvrir leurs portes ce vendredi jusqu'à 22 h.

C'est l'occasion, sans doute, de faire de bonnes affaires mais aussi de se laisser porter par des animations nocturnes qui gagneront la ville. Un défilé canin est d'ailleurs organisé sur la rive gauche de la Meuse.

Les commerçants qui auront décidé de profiter de la nocturne seront reconnaissables par les bougies qui seront posées devant leurs devantures.

Mais, ce week-end à Huy, ce sera aussi l'occasion d'aller à la rencontre de la ferme. La ferme en ville avait été abandonnée il y a quelques années. Mais à l'initiative de la Fédération des jeunes agriculteurs d'Andenne, la ferme posera à nouveau ses quartiers ce dimanche dans le centre-ville de Huy.

Dégustations de produits

La place Verte sera ainsi prise d'assaut par les animaux de la ferme et par les machines agricoles. Car, à Huy, même si on l'oublie souvent, il reste un vivier d'agriculteurs désireux de mettre en valeur leurs produits. Des dégustations de produits de la ferme sont aussi prévues au programme.

Bref, voilà de quoi renouer avec ces producteurs qui, au-delà des difficultés du secteur, désirent promouvoir leurs activités et leurs produits. Car souvent, la méconnaissan- ce des plus jeunes est étonnante en la matière.

Quoi qu'il en soit, à Huy, le week-end sera animé. Il ne vous reste plus qu'à organiser votre agenda en fonction de vos attentes. Alors, shopping ? Redécouverte de la ferme ? Ou bien les deux ?

  Réagissez à la brève !

CHRH : Courard se positionne
par condroz.be
6/10/2008

HUY Suite à une question du député Michel de Lamotte (CDH), le ministre wallon de la Fonction publique, Philippe Courard, a pris position sur l'affaire du Centre hospitalier régional hutois. Depuis plusieurs mois, des administrateurs demandent à avoir accès aux pièces, notamment celles relatives aux cartes de crédits de l'hôpital. Le ministre de tutelle a rappelé que les administrateurs peuvent avoir accès aux pièces, quelle que soit la période qu'ils désirent contrôler.

L'accès aux documents antérieurs à cette législature est refusé aux administrateurs. Le ministre Courard a aussi considéré que le point soumis au conseil communal de Huy du 8 septembre dernier aurait dû être soumis au vote. Les conseillers de l'opposition voulaient inviter la ville à se porter partie civile dans le cadre du dossier CHRH. La bourgmestre avait refusé de faire voter les points. Reste maintenant à savoir si ces prises de position, qui visent à faire la clarté, feront avancer le dossier...

  Réagissez à la brève !

Huy : La clémence du tribunal n'a pas porté ses fruits
par condroz.be
6/10/2008

HUY Devant le tribunal correctionnel de Huy, Chris a dû s'expliquer de coups et blessures volontaires. Il est poursuivi pour trois scènes de coups. Ce dossier n'aurait sans doute pas attirer l'attention du tribunal si l'année dernière Chris n'avait pas été condamné à 18 mois de prison avec sursis. Il avait à l'époque été reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

À cette époque, le tribunal s'était montré clément à l'égard de Chris, un jeune homme pour le moins sanguin !

Cette fois, il est poursuivi pour avoir frappé à coups de poings et de pied, un homme lors d'une bagarre à Amay. Il nie les faits.

Il est aussi poursuivi pour avoir porté des coups au petit ami de son ex-compagne. Ces faits sont antérieurs à sa condamnation. Il les avoue.

La troisième scène concerne un autre élan de jalousie. Sa compagne avec qui il était en froid l'avait invité à passer chez elle. Lorsqu'il était arrivé au domicile de cette dernière, il l'avait retrouvé au lit avec un autre homme. Furieux, Chris avait porté des coups à l'indésirable.

Le parquet outré par la récidive du jeune a demandé que cette fois il soit puni d'une peine de prison ferme. "Il faut mettre la société à l'abri de cet homme qui est incapable de gérer ses pulsions", a adressé le substitut en charge du dossier au tribunal. Neuf mois de prison ont été demandés. Si le réquisitoire est suivi par le tribunal, les 18 mois de sursis tomberont !

Quant à l'avocat du jeune homme, il a tenté de démontrer qu'une peine de prison n'apporterait rien à son client. Ce dernier a, depuis les faits, suivi une formation à la gestion de la violence qui lui serait bénéfique. Le conseil du prévenu à plaider la peine de travail.

  Réagissez à la brève !

HUY
par condroz.be
6/10/2008
Samedi vers 21h45, les pompiers de Huy sont intervenus rue Baticuissart pour un feu de cheminée. À leur arrivée, une importante quantité de fumée se dégageait de l'habitation. Les pompiers ont d'abord ramoné avant de procéder à l'évacuation des crasses. Personne n'a été blessé.
  Réagissez à la brève !

 
  administration sécurisé       nouvelle

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés © Boberlin
Politique de confidentialité du site | Qui sommes nous ? | Nous contacter